uppression Taxe d'Habitation

Suppression de la taxe d’habitation proposée par le président Macron : pour qui, quand et comment

Le président Macron envisage la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages. De manière concrète, quand-est-ce que cette mesure prendra t-elle effet ? Quels sont les foyers concernés ? Comment sera t’elle mise en place ?  Zoom sur cette mesure qui sera à coup sûr un gain de pouvoir d’achat pour les ménages français.

Pour qui ?

Le président de la République est sur le point de concrétiser l’une de ses promesses de campagne. Il souhaite que 80 % des Français soient exempts de la taxe d’habitation. Avec cette ambition, il s’adresse à tous les couples sans enfants ayant avec un revenu fiscal inférieur à 43 000 euros. À partir de cette année, ces foyers commenceront à profiter d’une réduction annuelle qui environne les 33 % de leur taxe d’habitation. Cette suppression sera étalée sur 3 ans à hauteur d’une réduction de 1/3 chaque année.L’économie moyenne par ménage est estimée à 550 € par an.

Cette mesure de suppression de la taxe d’habitation concerne également les célibataires sans enfants avec un revenu fiscal de référence en-dessous de 27 000 euros. Les couples ayant deux enfants et dont le revenu fiscal est en dessous de 55 000 euros pourront également bénéficier des avantages liés à cette promesse de campagne.

Quand ?

Lors de sa campagne électorale en 2017, Emmanuel Macron avait mis l’accent sur les bonnes raisons de procéder totalement à la suppression de la taxe d’habitation au profit de tous les foyers français. À l’époque, il s’adressait également aux 20 % des ménages avec des revenus mensuels importants.

Jusqu’alors, il souhaitait que cette mesure se limite à 80 % des ménages, cependant cette mesure pourrait être étendu à tous les foyers en 2020 ou 2021, bien que le financement soit encore flou.  Selon la loi de finances 2018, les dispositions sur les exonérations s’appliqueront étapes par étapes jusqu’à ce qu’elles s’appliquent en totalité en 2020.

Comment ?

Les foyers concernés par cette fameuse loi de réduction de la taxe d’habitation commenceront par bénéficier, cette année, d’une baisse par tiers. La réduction est limitée à 30 % pour 2018, 65 % pour 2019, avant la suppression complète qui est prévue en 2020.

À titre d’exemple, un foyer qui doit régler une taxe d’habitation de 1200 euros en 2017 ne doit payer que 840 euros en 2018 et 420 euros en 2019. Il faut, toutefois, noter que cette nouvelle mesure ne concerne pas en aucun cas la redevance télé. Aucune baisse n’est donc pas prévue pour ce domaine. Pour vous faciliter la tâche dans votre calcul du montant que vous pouvez empocher à partir de cette année, vous pouvez vous informer en ligne.

D’ailleurs, grâce à internet, des simulateurs sont désormais accessibles gratuitement sur la toile. Vous pouvez vous en servir à votre guise pour vous faire une idée sur les sommes que vous pouvez économiser en 2018 et 2019. Sachez aussi que vous avez tout à fait le droit de bénéficier d’une réduction du montant en envoyant une demande à l’administration fiscale avant le 15 décembre 2018.