construction piscine mouans sartoux

Construction d’une piscine, tout ce qu’il faut savoir

Construire une piscine est un projet promettant de bons moments de détente en été. Pourtant, il n’est pas conseillé de foncer tête basse dans sa réalisation. Il est nécessaire de connaitre plusieurs points notamment, la règlementation, les types de piscines existantes, leurs coûts et bien d’autres informations.

Si vous envisagez de construire une maison à Mouans-Sartoux ou dans les environs et que vous rêvez d’avoir une piscine dans votre futur jardin, nous vous conseillons de lire ces quelques lignes avant de vous lancer dans le projet afin de préparer aux mieux.

Une règlementation à ne pas manquer

Bien qu’une piscine soit souvent liée à un esprit de loisir, il faut savoir que sa construction fait partie d’un ouvrage de génie civil. Cela dit, pour sa réalisation, il est nécessaire de se conformer à une stricte règlementation. Avant d’entreprendre les travaux, le mieux est de se renseigner auprès des instances administratives, pour les démarches à suivre. Dès l’agencement d’une piscine, du moment que le bassin atteint les 10m2, il est impératif de déclarer les travaux.  À plus forte raison, avec un bassin supérieur à 100 m2 de dimension, il est indispensable d’obtenir un permis de construire. Il est aussi nécessaire de demander les dispositifs d’urbanismes de la commune où installer la piscine, avec les éventuelles conventions en lotissement.

L’harmonisation des constructions est en effet une exigence esthétique. Le droit d’utiliser le sol, avec les proportions maximales acceptables sont, de la même sorte, importants à connaitre. Dans la majorité des cas, ces démarches administratives entrent dans la prestation du professionnel spécialisé dans l’édification de piscine.

Un bassin parmi tant d’autres

Vous avez déjà sûrement dû voir tout un tas de modèles de piscine. Cependant, les connaisseurs les classent en quelques catégories bien spécifiques. La piscine hors-sol fait partie des piscines les plus faciles à réaliser, car elle n’implique nullement de travaux préparatoires. En plus, elle est abordable et convient même aux petits budgets. Le bassin à panneaux modulaires peut se fabriquer soi-même. En effet, il entre dans la classe des piscines en kit. Il existe en différentes matières notamment en béton, aluminium, polymère ou acier, chacun disponible en diverses formes.

Le bassin monocoque se présente en des coques en polyester préfabriqué. Malgré cela, il est nécessaire de prévoir des travaux préalables de terrassements et une mise en place par un spécialiste de la piscine.

Le bassin maçonné, quant à lui, appartient à la dernière catégorie. Aussi appelée piscine en béton, elle est réalisée sur mesure. Sa conception et réalisation nécessite donc la prise en charge d’un professionnel compétent et sérieux, car elle réclame la mise en œuvre de certaines techniques lors du coulage du béton et la mise en forme du bassin. Cependant elle offre de très nombreux avantages, donc des  possibilités de créations originales et atypiques.

Un coût largement variable

Avec la pluralité des modèles de piscine, leurs valeurs varient également beaucoup. Pour fixer un prix toutefois, les fabricants se réfèrent surtout sur la dimension de la piscine et le type, hors-sol ou enterré, ainsi que la marque. Quelques 3 000 euros permettent d’acquérir une piscine hors sols en entrée de gamme.

A partir de 6 000 euros, il est possible d’obtenir une piscine en kit et à partir de 10 000 euros, une piscine enfouie. Ce coût augmente en fonction de la qualité, de la taille, de  la forme, des équipements de la piscine, de l’accessibilité du terrain et peut atteindre les 65 000 euros.  Quoi qu’il en soit, l’investissement est toujours rentable pour les propriétaires d’une maison, car à la revente, la valeur de la piscine est bien plus élevée que le coût de construction au départ.